Les variétés de goji

L'espace boutique du site où est proposé notre maca et notre goji se trouve ici : boutique goji maca

Goji, lycium barbarum, lycium chinense, lycium tibeticus, lycium chinensis, lycium himalaya ...

gojiSi vous avez déjà surfé sur internet, vous avez dû tomber sur des sites où le goji était affublé d'appellations aussi diverses que lycium barbarum, lycium chinense, lycium tibeticus,lycium chinensis, lycium himalaya ou encore wolfberries.

Quand on ne connait pas le goji cela a de quoi déconcerter et on se demande quel est le produit à acheter et à quoi correspondent ces noms bizarres.

D'autant plus que les noms se croisent et s'entrecroisent, chaque site donnant sa propre définition, ou des explications alambiquées, et le résultat est vraiment catastrophique. D'autant plus que pas mal de sites marchands sont des versions françaises mal traduites de sites chinois.

Voici donc les explications pour chacune des appellations :

Le goji

goji-macaPas de problème, si vous avez lu les précédentes pages vous savez que le goji est une espèce botanique de la famille des Lycium (Lyciet en Français). Vous savez aussi que c'est une grande famille puisqu'elle compte une centaine d'espèces différentes.

Sous le nom de goji ne devrait se placer en réalité qu'une seule espèce : le lycium barbarum. Las ! Comme expliqué plus haut les marchands de goji du web ont crée une sorte de big bazar infernal au niveau des appellations. Et l'appellation goji en elle même ne veut plus dire grand chose. Il faut donc lire attentivement l'étiquette et voir quel type de lycium se cache derrière le goji.

Pour la petite histoire, le goji portait plusieurs noms locaux, dans la région de production, en Chine. Une société de commercialisation de goji a choisi dans les années 70 (du vingtième siècle) de mettre en avant ce nom pour la commercialisation du produit.

Les autres marchands ont suivi et goji est devenu depuis le terme générique.

La signification du mot goji est "bonheur" dans le dialecte local.

Lycium Barbarum

La référence en matière de goji. La valeur sure. Le Lycium Barbarum est produit dans la région nord de la zone de production chinoise.

Les principales études sur le goji ont été faites sur cette espèce et il a été avéré que Lycium Barbarum est la variété la plus qualitative de goji.

Celle qui est la plus chargée en éléments nutritionnels pour l'organisme, notamment en ce qui concerne les anti-oxydants pour lesquels elle atteint le chiffre de 35 000 contre 20 000 pour le Lycium Chinense sur l'instrument de mesure qu'est l’échelle ORAC - Oxygen Radical Absorbance Capacity -de capacité d’absorption des radicaux libres.

Lycium Chinense

gojiLycium Chinense est produit dans la région sud de la zone de production chinoise. Le fruit est plus amer que la variété Lycium Barbarum, moins agréable au goût.

Les études ont également démontré que le Lycium Chinense était moins riche en éléments nutritionnels que Lycium Barbarum.

Lycium Chinense est donc un produit tout à fait honorable et sérieux mais légèrement moins intéressant que Lycium Barbarum.


Lycium Tibeticus

Nous arrivons aux choses amusantes. Certains producteurs affublent leur goji du nom chargé de symbolique de Lycium Tibeticus.

Or, cette appellation n'a aucune existence au niveau botanique. En clair, cette espèce n'existe pas.

Ce nom a été crée par ces mêmes producteurs, dans un but très marketing. Le Tibet est en vogue en occident pour les raisons que l'on sait. Appeler son goji Lycium Tibeticus lui donne donc un coté fort sympathique, certains allant même jusqu'à l'acheter comme acte de soutien au peuple Tibétain.

Le seul hic, c'est que comme nous l'avons dit, cette espèce n'existe pas.

Certains lecteurs nous ont dit " Après tout, pourquoi pas, il y a un début à tout et ces gens peuvent créer un nouveau nom pour un produit qui n'était pas connu des botanistes".

C'est très juste. Mais cette espèce n'existe même pas dans la réalité. En effet, les terres Tibétaines, notamment celles de l'Himalaya, ne sont pas appropriés pour la culture organisée du goji. Pour des raisons de sols et de climat trop froid. Il y a bien ici et là quelques pousses sauvages mais pas de champs de goji.

Lycium Tibeticus est donc une appellation commerciale destinée à attirer les acheteurs de par son coté rare et exceptionnel. Bien entendu, il n'en est rien.

Lycium Chinensis

gojiAppellation assez discrète et du même acabit que la précédente. L'intérêt étant sans doute de créer une nouvelle appellation et, comme pour Tibeticus, d'argumenter de la rareté du produit. Le procédé est assez pervers car le nom de Lycium Chinensis ressemble comme à un frère jumeau au Chinense.

L'argument des vendeurs étant que Lycium Chinensis est meilleur que Chinense tout en étant moins chère que Barbarum.

On y perd son goji !


Lycium Himalaya

goji-macaNous allons prendre un raccourci saisissant : avez vous déjà vu des cerisiers tapisser les pentes du Mont Blanc ?

De la même façon vous ne verrez jamais de champs de goji tapisser les pentes de l'Himalaya.

De plus le yéti passerait tout son temps libre à venir picorer les bonnes baies rouges, détruisant ainsi le travail des paysans.

Cependant, si vous vous retrouvez face à un sachet de goji ayant deux inscriptions du style :

Goji de l'Himalaya et Lycium Barbarum, vous pouvez l'acheter car le produit est bien du Lycium Barbarum . Le premier titre goji de l'Hymalaya étant juste une sorte de phrase d'appel pour attirer votre attention.

Wolfberries

Cela ne sonne pas très chinois ou latin ça, hein ? Nos amis américains aiment rebaptiser ce qui vient de l'étranger. Chez eux le goji est souvent appelé woflberrie. Autrement dit la baie du loup.

Le Petit Chaperon Rouge devait en avoir dans son panier, la malheureuse. Bref, encore une autre appellation générique pour désigner le goji.

Et pour vous faire plaisir et découvrir notre goji, vous pouvez vous rendre sur notre espace boutique :

acheter-goji