Les origines et la production du goji

L'espace boutique du site où est proposé notre maca et notre goji se trouve ici : boutique goji maca

Ça vient d'où le goji ?

gojiOn le trouve à l'état sauvage un peu partout dans le monde. Il est présent en France sur la majorité du territoire à l'exception de l'Est et de la pointe bretonne.

On en trouve également en quantité sur le pourtour méditerranéen, notamment les iles.

Le goji est aussi appelé lyciet.

La catégorie que l'on va trouver le plus souvent est celle du lyciet commun aussi appelée lyciet de barbarie ou lyciet à feuille d'obione. De manière plus botanique on l'appellera lycium vulgare, lycium barbarum, lycium flaccidum ou lycium halimifoium.

Le goji se présente sous la forme d'un arbrisseau de 3 m de haut grand maximum. Il a de jolies fleurs violettes et les fameuses baies rouges, grosses comme des olives.

Ne vous amusez pas à déguster des baies de goji si vous en trouvez en vous promenant en forêt car la famille des lyciets compte une centaine d'espèces dont certaines peuvent être toxiques.

Pourquoi la Chine ?

Le goji est produit exclusivement en Chine. Pourquoi ?

goji-macaParce que le goji fait l'objet depuis bien longtemps d'une production agricole organisée en Chine. Enfin, dans une zone précise que nous détaillerons plus bas.

Sans doute aussi parce que la médecine chinoise, et asiatique en général, est très ancienne et que les bienfaits du goji étaient déjà connus par les anciens. Notamment par les moines Tibétains, qui s'en servaient de manière thérapeutique.

Voilà pourquoi la quasi totalité de la production de goji est chinoise.

Quelle est la région de production chinoise ?

Il y a deux régions qui sont le Xinjiang et le Ningxia, à la frontière de la Basse Mongolie et du Tibet.

Une grand partie de la production se fait sur les bords de la rivière jaune - voir les albums de Tintin ;-) - dont la fertilité des sols favorise les productions agricoles.

La zone de production est communément appelée la "ceinture du goji".

Et le reste du monde ?

On vient de le voir le goji était jusqu'à maintenant exploité exclusivement en Chine. Puis, devant le succès rencontré au niveau international, certains se sont dit qu'au lieu d'acheter aux Chinois, il ne serait pas bête de planter du goji et de créer ses propres plantations.

Ce qui fut dit fut fait et de nombreuses exploitations ont été créées en Amérique du Nord et en Europe.

L'engouement pour le goji étant récent, ces productions sont encore confidentielles et il faudra attendre quelques années avant de voir sur le marché le fruit de ces nouveaux producteurs. D'autant plus que le fruit arrive à maturité au bout de 4 ans.

Qu'en est il du goji de l'Himalaya ?

Nous approfondissons ici ce sujet que nous évoquions sur la page consacrée aux généralités du goji.

Vous avez peut être déjà vu sur le web que des sites marchands commercialisent de beaux sachets de goji affichant l'intitulé de goji de l'Himalaya.

C'est bien sûr très vendeur car cela donne au produit une connotation un peu mystique. Cela donne également l'image d'une certaine pureté du produit.

Certains marchands en profitent pour le vendre beaucoup plus cher. Mais cette appellation de goji himalayen est quelque peu à la limite de l'appellation frauduleuse. En effet, le goji ne peut pas pousser sur les contreforts de l'himalaya car les sols ne sont pas propices à sa culture et bien que le goji soit un arbrisseau robuste, il ne doit pas être cultivé dans des environnements dépassant les - 20°c. Ce qui est allègrement le cas sur l'hymalaya.

Par contre la production de goji Chinois est bien située dans les environs immédiats de l'Himalaya. D'une certaine façon le goji est donc toujours quelque part himalayen !

Ne vous laissez donc pas influencer par l'appellation de goji de l'Himalaya qui est plus une astuce commerciale qu'une véritable appellation de qualité. Si les sachets que l'on vous propose ne contiennent que cette inscription, vous pouvez vous méfier.

Pour faire un parallèle c'est un peu comme si vous trouviez sur les marchés des pommes du Mont-Blanc. Hum hum ... voilà qui serait bien curieux. Des pommes des Alpes vous seraient par contre plus compréhensibles. Surtout s'il s'agit des Alpes Maritimes ou de Haute-Provence.

Pour revenir au goji de l'Himalaya, si les sachets de goji que l'on vous propose contiennent l'inscription goji de l'Himalaya avec en dessous Lycium Barbarum ou Lycium Chinense, vous pouvez y aller car le produit sera du vrai goji, le titre goji de l'Himalaya est juste là pour vous attirer l'œil.

goji-secPour en savoir plus sur les différentes appellations de goji vous pouvez vous rendre sur la page que nous leur avons consacré : les variétés de goji

La cueillette du goji

La technique employée pour la récolte du goji est la suivante : les paysans chinois placent des filets sous les arbrisseaux de goji puis ils les secouent pour faire tomber les baies mures. Cela permet d'aller très vite.

Puis le goji est placé sur des sortes de cadres en bois où il va rester à l'air libre pour sécher.

La production est en quelque sorte industrialisée.

A droite : Deux paysannes chinoises soulevant un cadre de séchage de goji.

Et pour vous faire plaisir et découvrir notre goji, vous pouvez vous rendre sur notre espace boutique :

acheter-goji